FR UK ES

Bienvenue sur la rubrique des questions que tout le monde se pose !

Nous sommes ici pour vous aider. Ci-dessous vous trouverez les réponses des questions les plus fréquentes. Ci néanmoins vous ne trouvez pas votre réponse, envoyez-nous votre question à contact@meltonic.fr et nous essaierons d'y répondre aussi vite que possible.

Cliquez sur l'une des rubriques pour afficher les questions correspondantes :

  • Questions fréquentes sur les produits de la ruche
  • Questions fréquentes concernant la nutrition
  • Questions fréquente concernant les produits Meltonic
  • Questions fréquentes concernant le site internet Meltonic

 

1) Le miel est-il bien toléré durant l'effort ?

Le miel facilite l'assimilation des aliments dans l'organisme grâce à sa concentration en fructose (sucre des fruits) et ses enzymes spécifiques . De ce fait, il permet une meilleure assimilation et digestion durant l'effort. L'assimilation du miel est progressive, évitant les problèmes de digestion.


2) Quel est l'avantage du miel par rapport au sirop de glucose ?

Le miel, naturellement riche en fructose, apporte de l'énergie bio-disponible. L'indice Glycémique (IG) du miel d'acacia est moins élevé que la majorité des gels du marché à base de sirop de glucose. Son passage dans le sang se fait progressivement lors des efforts d'endurance, il ne déclenche donc pas de variation brutale d'insuline.

3) Quels sont les avantages de la Gelée Royale bio dans le sport ?

Riche en acides aminés, en vitamines du groupe B (particulièrement en B5), en minéraux et en oligo-éléments, la Gelée Royale (substance produite par les abeilles pour nourrir la reine) présente de remarquables vertus tonifiantes et stimulantes de l'énergie sportive. Naturellement riches en Leucine et Lysine : deux oligo-éléments précieux. Elle apporte résistance et énergie à l'organisme.


 

1) Qu'est ce que l'index glycémique (IG) ?

L'indice glycémique (IG) est la mesure de l'impact des aliments contenant des hydrates de carbone sur le taux de glycémie (taux de sucre dans le sang). Les aliments dont l'IG est moyen à faible peuvent augmenter l'endurance. Le taux de glycémie augmente moins fortement après consommation de miels présentant une teneur élevée en fructose. Le miel d'acacia contient un index glycémique 44% moins élevé que le sirop de glucose (selon analyse comparative) et présente un bénéfice durant les efforts prolongés en entraînements et compétitions.

2) Boisson énergétique ou boisson énergisante, c'est pareil ?

Non, la première est formulée pour fournir de l'énergie dans le cadre d'une dépense musculaire intense ou prolongée, type course à pied, cyclisme... L'objectif d'une boisson énergétique : compenser les pertes en sucre, en sel et en eau occasionnées par la transpiration, et être rapidement assimilable par l'organisme. Sa composition est réglementée. Une boisson énergisante est formulée elle pour donner un regain d'énergie à l'aide d'une teneur très élevée en sucre, et de composants comme la caféine, la taurine ou le glucuronolactone. Variable, sa composition ne renvoie à aucune réglementation. Il ne faut surtout pas la consommer en cas d'effort sportif car elle augmente le rythme cardiaque.

3) Quels sont les bénéfices des huiles essentielles dans le domaine sportif ?

Plus de confort, plus de plaisir pendant l'effort, moins de fatigue musculaire et de meilleure performance physique, voilà autant de bonnes raisons pour se laisser séduire par l'utilisation des huiles essentielles dans sa pratique sportive. Choisir les huiles essentielles en conscience pour apporter un soutien spécifique en fonction de la voie énergétique utilisée au moment de l'effort est primordiale. Pour les efforts courts, l'huile essentielle de Menthe poivrée bio est une incontournable ; à elle toute seule, elle peut changer le déroulement des événements d'une manière très favorable. On rajoutera la voie olfactive, c'est-à-dire que l'on respirera profondément sa flagrance avant et pendant l'effort. En effet, ses propriétés tonifiantes générales mettent en mouvement l'ensemble des grandes fonctions de l'organisme (circulation, digestion, respiration et système nerveux), sa légèreté et sa fraîcheur font pétiller le mental ; la respirer éclaircit les idées, aiguise les capacités de concentration ainsi que la vigilance. Pour les sportifs endurants, la Menthe poivrée bio sera aussi importante, mais plus pour son côté stimulant, et rafraîchissant, elle diminue la sensation de soif, active la circulation et respirer cette même synergie complète son application.

4) Quelles sont les plantes majeures conseillées en nutrition sportive ?

Le Ginseng : racine de plante rare aux vertus tonifiantes. Le ginseng facilite la concentration et la réactivité, renforce l'endurance en diminuant la production d'acide lactique et améliore les performances. La Spiruline : algue naturellement riche en fer et protéines, elle aide à la bonne oxygénation des muscles et participe à la récupération après effort = courbatures et crampes atténuées. Le Guarana : racine de plante riche en caféine. C'est un stimulant naturel qui améliore l'oxygénation corporelle, pour un entraînement plus intensif, tout en limitant le risque de blessure. La Maca (ginseng du Pérou) est une racine de plante utilisée en sport, réputée pour limiter la fatigue physique, les troubles du sommeil et le manque de concentration. Le Maté est une plante naturellement riche en caféine, traditionnellement utilisée pour ses vertus stimulantes. Elle est reconnue pour réduire les sensations de fatigue et stimule le système nerveux, permettant des entraînements plus intenses.

5) Que me conseillez-vous avant la compétition pour être plus performant ?

4 semaines précédant la compétition : La préparation agit sur la fatigue musculaire et physique, il est donc très important d'augmenter ses défenses naturelles et ses ressources d'énergie avec une alimentation équilibrée en faisant des cures de compléments nutritionnels tonifiants à base de Gelée Royale Bio, ginseng, acérola, guarana... Le but est d'arriver le jour J en pleine possession de ses moyens physiques et mentaux. Une alimentation adéquate avant l'effort permettra d'être au maximum de sa forme. Objectif : prévoir un état d'hydratation optimal, des réserves énergétiques au plus haut et éviter tous problèmes digestifs. 3 jours précédant la compétition : C'est une période de charge glucidique. Les repas gardent une structure habituelle et seront fortement renforcés en féculents (pâtes, riz, semoule ...). L'apport en protéines restera normal (1 à 1,2 g par Kg par Jour) pour ne pas surcharger. L'apport en lipides sera limité. Si l'apport en féculents vous semble trop important, aidez-vous de la maltodextrine (sucre résultant de l'hydrolyse d'un amidon) qui a pour objectif d'augmenter les réserves énergétiques. Dernier repas avant la compétition : il sera copieux mais digeste, il doit être pris 3 à 4 heures avant l'épreuve. En effet, si la digestion n'est pas terminée, les besoins circulatoires musculaires entrent en compétition avec les besoins circulatoires du tube digestif et cela peut entraîner soit des troubles digestifs, soit une baisse de la performance.

Exemple de dernier repas (petit déjeuner) : Céréales, pain d'épices Miel - Fruits ou jus de fruits Boisson chaude Yaourt - fromage blanc.

6) Durant l'effort, quelles sont vos recommandations ?

Adopter une stratégie alimentaire pendant l'effort permet de conserver les réserves énergétiques le plus longtemps possible. Pour cela, il faut allier l'hydratation et l'apport glucidique. Maintenir l'hydratation : tout effort entraîne une perte d'eau qui peut avoir des conséquences sur les performances et la santé. Il faut donc boire avant d'avoir soif, et utiliser dans l'eau des boissons énergétiques antioxydantes (à ne pas confondre avec les boissons énergisantes...) qui apportent des minéraux indispensables. Il est conseillé de boire régulièrement, c'est-à-dire 1 à 2 gorgées toutes les 10 à 15 minutes. Pour les efforts inférieurs à 1 heure : aucune compensation en sodium n'est nécessaire. Pour les efforts supérieurs à 1 heure : l'apport en sodium est recommandé et devient primordial dans les efforts sous forte chaleur. Les boissons isotoniques et antioxydantes sont étudiées pour répondre aux besoins en sodium des sportifs. Compenser les pertes énergétiques : les glucides. Pour fonctionner, les muscles ont besoin d'énergie sous forme de glucose ou fructose. Or, les réserves sont limitées. Il faut donc en apporter pendant l'activité. Les glucides peuvent être consommés sous forme liquide ou solide, suivant la préférence du sportif et sa stratégie liée à l'état d'hydratation. Associer les gels énergétiques plus concentrés, de préférence avec du miel d'acacia, à index glycémique modéré, quand les besoins énergétiques dépassent l'envie de boire. Les barres énergétiques sont également bien tolérées et ont l'avantage d'atténuer la sensation de faim grâce au temps de mastication.

7) Comment limiter les troubles intestinaux ?

L'effort peut s'accompagner de troubles digestifs pour certains sportifs. Ces maux liés à l'exercice sont accentués par la déshydratation et peuvent être déclenchés par l'alimentation, d'où l'intérêt de ne pas surcharger l'appareil digestif déjà fragilisé par l'effort. L'astuce ? Pour éviter tous ces maux, il faut associer un apport en glucides. Le miel d'acacia à un meilleur indice de digestion que le sirop de glucose, grâce à sa richesse en fructose. Son passage dans le sang se fait progressivement (index glycémique modéré) et il ne déclenche pas de variation brutale de l'insuline. Pour ne pas avoir de mauvaises surprises, il ne faut jamais inaugurer une stratégie le jour d'une compétition, mais la répéter plusieurs fois auparavant au cours de l'entraînement ce qui permettra de l'adapter et de modifier des produits ou parfums.

8) Les ingrédients proposés dans vos gels sont-ils sans risque dans le cadre de la réglementation pour le dopage ?

Développé par nos laboratoires partenaires, la gamme MELTONIC utilise exclusivement des bases 100% naturelles, avec le Miel, Gelée Royale Bio, Huiles essentielles et Extraits concentrés de plantes, sans conservateurs aucun. Nos laboratoires responsables et reconnus pour leur expertise en Nutrition Sportive utilisent des ingrédients conformes à la Réglementation Européenne Antidopage.



1) Où sont fabriqués les produits ?

Tous les produits de la gamme Meltonic sont élaborés en France, et majoritairement en Pays de Loire, par des laboratoires responsables et reconnus pour leur expertise en Nutrition Sportive, en utilisant des bases 100% naturelles, tel que le Miel d'acacia, la Gelée Royale Bio, les Huiles essentielles et les extraits concentrés de plantes, sans conservateurs.

2) Qu'est -ce qui différencie un soin conventionnel à un Soin Sport Bio ?

Les soins naturels MELTONIC sont élaborés par nos laboratoires, sur des bases d'ingrédients issus de culture biologique : Miel, Gelée Royale, Huiles essentielles... Le label Bio définit par la charte Cosmebio obligent les laboratoires a développer des produits contenant : 95% d'ingrédients naturels ou d'origine naturelle Au minimum : 95% des ingrédients végétaux sont issus de l'Agriculture Biologique Au minimum : 10% de l'ensemble des ingrédients sont issus de l'Agriculture Biologique